Outils pour utilisateurs

Outils du site


Panneau latéral

Nuage de tag:

resume_install_mediacenter

Resumé Install mediacenter

Une fois Debian installé de manière basique, passons à sa configuration.

Réinstallation

Xorg

Niveau matériel, je vais utiliser la partie graphique de mon CPU (Core i5), donc pour le serveur graphique, je me contente de:

aptitude install mesa-utils xorg

Pour autoriser tout le monde à exécuter le serveur X, il est nécessaire de choisir “N'importe qui” pour la configuration de x11-common:

dpkg-reconfigure x11-common

Pour tester, je lance X en utilisateur normal et je test la lecture d'une vidéo en 1080p avec smplayer par exemple:

startx
smplayer

XBMC

Ensuite, je lance l'installation d'xbmc:

aptitude install xbmc

On peut tenter d'exécuter xbmc avec la commande:

/usr/bin/xinit /usr/bin/xbmc-standalone

Si c'est bon, on peut ensuite automatiser son lancement avec un script init par exemple:

/etc/init.d/xbmc
#! /bin/sh
 
### BEGIN INIT INFO
# Provides:          xbmc
# Required-Start:    $all
# Required-Stop:     $all
# Default-Start:     2 3 4 5
# Default-Stop:      0 1 6
# Short-Description: starts instance of XBMC
# Description:       starts instance of XBMC using start-stop-daemon and xinit
### END INIT INFO
 
 
############### EDIT ME ##################
 
# path to xinit exec
DAEMON=/usr/bin/xinit
 
# startup args
DAEMON_OPTS=" /usr/bin/xbmc-standalone -- :0"
 
# script name
NAME=xbmc
 
# app name
DESC=XBMC
 
# user
RUN_AS=UTILISATEUR
 
# Path of the PID file
PID_FILE=/var/run/xbmc.pid
 
############### END EDIT ME ##################
 
test -x $DAEMON || exit 0
 
set -e
 
case "$1" in
  start)
        echo "Starting $DESC"
        start-stop-daemon --start -c $RUN_AS --background --pidfile $PID_FILE  --make-pidfile --exec $DAEMON -- $DAEMON_OPTS
        ;;
  stop)
        echo "Stopping $DESC"
        start-stop-daemon --stop --pidfile $PID_FILE
        ;;
 
  restart|force-reload)
        echo "Restarting $DESC"
        start-stop-daemon --stop --pidfile $PID_FILE
        sleep 5
        start-stop-daemon --start -c $RUN_AS --background --pidfile $PID_FILE  --make-pidfile --exec $DAEMON -- $DAEMON_OPTS
        ;;
  *)
        N=/etc/init.d/$NAME
        echo "Usage: $N {start|stop|restart|force-reload}" >&2
        exit 1
        ;;
esac
 
exit 0

Autorisation d'exécuter le script:

chmod a+x /etc/init.d/xbmc

Et pour tester:

service xbmc start

## Petit plus: Éteindre le pc à partir d'xbmc:

aptitude install upower pm-utils

Éditer le fichier:

/var/lib/polkit-1/localauthority/50-local.d/xbmc.pkla
[Action for UTILISATEUR]
Identify=unix-user:UTILISATEUR
Action=org.freedesktop.upower.*;org.freedesktop.consolkit.system.*
ResultAny=yes
ResultInactive=yes
ResultActive=yes

Jessie

## Petit Test 1: Pour voir ce que ça donnait, j'ai tenté une migration de Wheezy vers Jessie en l'état. Tout s'est bien passé, fonctionnement similaire. Bon, Wheezy vient de sortir, ça veut donc dire qu'il y a assez peu de modif dans Jessie (Testing) depuis … =)

XBMC Experimental

## Petit Test 2: Utilisation de la version expérimentale de XBMC: Ajout des sources pour expérimentale:

/etc/apt/sources.list.d/experimental.list
# Experimental
deb http://ftp.fr.debian.org/debian/ experimental main contrib non-free
deb-src http://ftp.fr.debian.org/debian/ experimental main contrib non-free

Ajout ces informations dans le fichier préférences:

/etc/apt/preferences
Package: xbmc xbmc-bin libtag1c2a libtag1-vanilla
Pin: release a=experimental
Pin-Priority: 999

Une mise à jour des dépôts + vérification des priorités:

aptitude update
apt-cache policy
Paquets épinglés :
     xbmc-bin -> 2:12.0~git20130127.fb595f2-1
     xbmc -> 2:12.0~git20130127.fb595f2-1
     libtag1-vanilla -> 1.8-1
     libtag1c2a -> 1.8-1

Si tout s'est bien passé, on peut donc se contenter d'installer xbmc:

aptitude install xbmc
apt-cache policy
xbmc:
  Installé : 2:12.0~git20130127.fb595f2-1
  Candidat : 2:12.0~git20130127.fb595f2-1
  Épinglage de paquet : 2:12.0~git20130127.fb595f2-1
 Table de version :
 *** 2:12.0~git20130127.fb595f2-1 999
          1 http://ftp.fr.debian.org/debian/ experimental/main i386 Packages
        100 /var/lib/dpkg/status
     2:11.0~git20120510.82388d5-1 999
        500 http://ftp.fr.debian.org/debian/ wheezy/main i386 Packages
        500 http://ftp.fr.debian.org/debian/ testing/main i386 Packages

XBMC Multimédia

Après avoir regardé ce que contenait le dépôt Multimédia, il semblerait bien que la version XBMC proposée soit plus à jour que celle d'Expérimental ^^

/etc/apt/preferences
Explanation: XBMC Version Multimédia
Package: xbmc
Pin: release o=Unofficial Multimedia Packages,a=stable,n=wheezy,l=Unofficial Multimedia Packages
Pin-Priority: 1001

Et en plus, me permet de rester en version stable de Debian.

Raid5

## Un autre point et pas des moindres pour moi: Reconnecter mon volume raid =) Il suffit d'installer mdadm:

aptitude install mdadm

Redémarrer la machine ou charger les modules qui nous intéressent:

modprobe raid5
modprobe dm

Et là, on admire le volume group qui vient de revenir:

vgdisplay
  --- Volume group ---
  VG Name               vg_raid
  System ID
  Format                lvm2
  Metadata Areas        1
  Metadata Sequence No  3
  VG Access             read/write
  VG Status             resizable
  MAX LV                0
  Cur LV                2
  Open LV               1
  Max PV                0
  Cur PV                1
  Act PV                1
  VG Size               3,64 TiB
  PE Size               4,00 MiB
  Total PE              953799
  Alloc PE / Size       793600 / 3,03 TiB
  Free  PE / Size       160199 / 625,78 GiB
  VG UUID               bjq345-kdgr-wF1e-5v3G-ka7Q-l63b-2u9T46

On peut éventuellement faire de même avec les volumes logiques:

lvdisplay

Mais ce qui m'intéresse c'est de les activer, so:

vgchange -a y
# Active tout les volumes logiques contenu dans le groupe de volume

Et on peut ensuite tester:

mount /dev/mapper/vg_raid-lv_data /mnt

C'est tout bon, ne reste plus qu'à modifier le fichier fstab pour monter automatiquement les volumes au démarrage de la machine =)

/me Enjoy =)

Nvidia

Ayant auparavant rencontré des problèmes de lecture de fichier HD en utilisant mon gpu nvidia, je préférai commencer par le gpu intel pour valider le fonctionnement. Chose faite, je peux maintenant tenter de faire fonctionner correctement le driver nvidia:

aptitude install xserver-xorg-video-nvidia nvidia-vdpau-driver

Modification du fichier:

/usr/share/X11/xorg.conf.d/nvidia.conf
Section "Device"
        Identifier      "NVidia GTX 660"
        Driver          "nvidia"
        VendorName      "NVIDIA Corporation"
#       Option          "HWCursor" "False"
        Option          "NoFlip" "False"
        Option          "FlatPanelProperties" "Scaling = Native"
        Option          "DynamicTwinView" "False"
#       Option          "ConnectedMonitor" "DFP-1"
#       Option          "CustomEDID" "DFP-1:/etc/X11/edid.bin"
        Option          "NoLogo" "True"
EndSection

Pour valider:

  • Tuer un éventuel Xorg existant et lancer un startx + smplayer
  • Redémarrer la machine pour valider le bon lancement de XBMC

Et au final … tout se passe bien. Juste le son à configurer dans XBMC pour le faire sortir par le HDMI et c'est parfait.

PAS Nvidia

Ma configuration actuelle comprend:

  • Nvidia GTX 660
  • CPU Intel Core i5 650

Le but:

  • Du multimédia (xbmc)
  • Des jeux (windobe)

Le problème est que je rencontre quelques problèmes avec la lecture de vidéos en 1080p sur linux en passant par la carte graphique (…). Hors, la partie graphique du CPU suffit normalement totalement pour lire toutes les vidéos que je souhaite. On va donc se passer de ses services:

/etc/modprobe.d/blacklist.conf
blacklist nouveau

Et dans le bios, je passe en affichage “Dual” (pci express + cpu).

Si je ne blackliste pas le module nouveau, j'obtiens une erreur de ce genre en essayant de booter avec affichage sur la mobo:

[drm] nouveau 0000:01:00.0: 0x9904: Init table command not found: 0xA9

Émulateur wii/n64

Dolphin

Bon, j'ai l'air d'avoir un peu de succès en ce moment, donc je continue =) Tentative d'installation d'un émulateur wii/n64 sur le pc + lancement via XBMC.

# Installation des dépendances:
aptitude install make cmake git g++ libgtk2.0-dev libsdl1.2-dev nvidia-cg-toolkit libxrandr-dev libxext-dev libglew-dev libao-dev libasound2-dev libpulse-dev libbluetooth-dev libreadline-gplv2-dev libavcodec-dev libavformat-dev libswscale-dev
 
# Récupération du code:
mkdir /var/depots && cd /var/depots
git clone https://code.google.com/p/dolphin-emu/ dolphin-emu
cd dolphin-emu
 
# Construction:
mkdir Build && cd Build
cmake ..
## Compilation (phase assez longue):
make
## Si tout s'est bien passé, installation:
make install

Dolphin s'installe normalement dans /usr/local/bin/dolphin-emu et les données dans /usr/local/share/dolphin-emu.

Pour tester son fonctionnement, j'ai lancé un startx puis dolphin-emu. Tout roule =)

On va en profiter pour modifier quelques paramètres pour sa future utilisation:

  • Dans Options/Paramètres Graphiques/, cocher plein écran.
  • Dans Options/Configurer/Interface, décocher Confirmer l'arrêt de l'émulation.
  • Pour modifier les paramètres du clavier, il faut aller dans Options/Paramètres de la Wiimote et configurer la Wiimote émulée.

Advanced Launcher

Il faut ensuite configurer l'addon Advanced Launcher afin qu'il puisse récupérer les informations sur les applis automatiquement. Lien du tuto suivi ci-dessous.

Dolphin + Advanced Launcher

Le moment de vérité approche =) On va configurer Advanced Launcher afin qu'il lance l'émulateur =)

  • Emplacement de l'émulateur: /usr/local/bin/dolphin-emu
  • Emplacement des roms wii/gc
  • Pour les extensions du lanceur : elf|dol|gcm|iso|wad|wbfs
  • Argument de l'application: -e “%rom%” -b
  • Titre du lanceur
  • Choix de la plateforme
  • Emplacements des vignettes
  • Emplacements des fanarts
  • Lanceur créer.
  • Faire un clic droit sur le lanceur, “Ajouter des objets” puis “Scanner de nouveaux objets”.
  • And voila.

Ajout de disque dans la grappe raid5

Jamais eu l'occasion de le faire jusque là, donc croisage de doigts.

Créer la partition

Avec `fdisk` et le bon périphérique “/dev/sdX”:

sudo fdisk /dev/sdX

Saisir les commandes dans l'ordre:

  • n: pour créer une nouvelle partition
  • p: pour une partition primaire
  • 1: pour le numéro de la partition
  • valeur par défaut: pour le premier secteur ou cylindre
  • valeur par défaut: pour le dernier secteur, cylindre ou taille
  • t: pour changer le type de la partition
  • fd: pour une partition de type “Linux Raid Autodetect
  • p: pour voir les modifications qui vont être apportées
  • w: pour valider ces modifications
Pour les partitions de plus de 2,2To, il faut choisir une table de partition GPT.

Ajouter la partition dans la grappe

On passe maintenant à mdadm pour indiquer que la partition contient un nouveau disque:

sudo mdadm --manage /dev/md0 --add /dev/sdX1
sudo mdadm --manage /dev/md0 --raid-devices=4

Il faut maintenant patienter pendant la reconstruction du raid. On peut vérifier que le nouveau disque est bien intégré et suivre l'état de la reconstruction:

sudo mdadm -D /dev/md0
/dev/md0:
        Version : 1.2
  Creation Time : Sat Jul 14 03:39:52 2012
     Raid Level : raid5
     Array Size : 3906763776 (3725.78 GiB 4000.53 GB)
  Used Dev Size : 1953381888 (1862.89 GiB 2000.26 GB)
   Raid Devices : 4
  Total Devices : 4
    Persistence : Superblock is persistent
 
    Update Time : Sat Aug 30 12:06:19 2014
          State : clean, reshaping 
 Active Devices : 4
Working Devices : 4
 Failed Devices : 0
  Spare Devices : 0
 
         Layout : left-symmetric
     Chunk Size : 512K
 
 Reshape Status : 77% complete
  Delta Devices : 1, (3->4)
 
           Name : test:0
           UUID : d9cbbba2:03675373:1a13cb85:ce277fb2
         Events : 7702
 
    Number   Major   Minor   RaidDevice State
       0       8       17        0      active sync   /dev/sdb1
       1       8       49        1      active sync   /dev/sdd1
       3       8       65        2      active sync   /dev/sde1
       4       8       81        3      active sync   /dev/sdf1
sudo cat /proc/mdstat
Personalities : [raid6] [raid5] [raid4] 
md0 : active raid5 sdb1[0] sdf1[4] sde1[3] sdd1[1]
      3906763776 blocks super 1.2 level 5, 512k chunk, algorithm 2 [4/4] [UUUU]
      [===============>.....]  reshape = 78.3% (1529643520/1953381888) finish=90.1min speed=78336K/sec
 
unused devices: <none>

Donc j'ai bien un quatrième disque dans la grappe, mais toujours “que” 4To exploitables alors que je devrais être à 6. Ce qui montre bien que c'est toujours en reconstruction (78,3%).

Au départ il m'indiquait un temps de reconstruction de ~23h (pour 3,5To utilisé sur 4), avec une vitesse moyenne de ~10000K/sec. Une fois les 75% passés, la vitesse est montée à ~80000K/sec. J'en déduis que les trois premiers quart correspondent à l'espace disque que j'avais réellement d'utilisés; et que le dernier correspond à mon nouveau disque. Le temps total sera donc inférieur aux 23 heures prévues :)
En plus de tout ça, le volume raid reste accessible en lecture/écriture pendant la reconstruction :)

Redimensionner les volumes LVM

  • On commence par étendre le volume physique sur tout l'espace disque possible:
    sudo pvresize /dev/md0
      Physical volume "/dev/md0" changed
      1 physical volume(s) resized / 0 physical volume(s) not resized
    • Et pour vérifier ça:
      sudo pvdisplay
        --- Physical volume ---
        PV Name               /dev/md0
        VG Name               vg_raid
        PV Size               5,46 TiB / not usable 1,50 MiB
        Allocatable           yes 
        PE Size               4,00 MiB
        Total PE              1430699
        Free PE               611499
        Allocated PE          819200
        PV UUID               w73Wab-y98J-vaaW-TrL8-09Aw-LKl1-gPHPrz
  • On vérifie que le groupe de volume dispose bien d'espace libre supplémentaire:
    sudo vgdisplay
      --- Volume group ---
      VG Name               vg_raid
      System ID             
      Format                lvm2
      Metadata Areas        1
      Metadata Sequence No  6
      VG Access             read/write
      VG Status             resizable
      MAX LV                0
      Cur LV                2
      Open LV               2
      Max PV                0
      Cur PV                1
      Act PV                1
      VG Size               5,46 TiB
      PE Size               4,00 MiB
      Total PE              1430699
      Alloc PE / Size       819200 / 3,12 TiB
      Free  PE / Size       611499 / 2,33 TiB
      VG UUID               bjq345-kdgr-wF1e-5v3G-ka7Q-l63b-2u9T46
  • Parfait, je peux donc ajouter ~2,33 TiB à mes volumes logiques:
    sudo umount /media/raid_data
    sudo lvresize -L +2TB /dev/vg_raid/lv_data
      Extending logical volume lv_data to 5,03 TiB
      Logical volume lv_data successfully resized
  • Et enfin, j'étend le système de fichier sur mon volume logique:
    sudo e2fsck -f /dev/vg_raid/lv_data
    e2fsck 1.42.5 (29-Jul-2012)
    Passe 1 : vérification des i-noeuds, des blocs et des tailles
     
    ...
    sudo resize2fs /dev/vg_raid/lv_data

Et une fois terminé, il ne reste plus qu'à remonter le volume pour profiter de tout ce bel espace à remplir.

resume_install_mediacenter.txt · Dernière modification: 2014/08/31 23:32 (modification externe)